Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 16:00

 

Pensez à couper mon lecteur automatique situé en bas de la colonne droite de mon blog, sinon, avec les vidéos à visionner, ça risque de faire pas mal désordre !

 

 

Urban-voices

 

 

Tambours à Nantes 2012 

 

L'année dernière, c'est tout à fait par hasard que j'ai découvert le collectif Urban Voices : un concept tellement simple qu'on se demande comment ça peut fonctionner avec autant de monde : rassembler des hommes et des femmes de toutes origines, tous âges et tous milieux sociaux confondus pour chanter ensemble des oeuvres spirituelles / traditionnelles ancestrales en dialectes brésiliens, arabes, noirs africains, sud-américains....

 

A l'origine du projet, un homme formidable, Karim Ammour, concepteur et directeur artistique de "Tambours à Nantes", auteur, compositeur, musicien et chanteur. Je me demande ce qui le fait avancer... un leadership incroyable, une pédagogie artistique hyper adaptée, un enthousiasme bluffant... j'en perds mes mots !

 

Après avoir assisté à l'une des représentations d'Urban Voices en juillet 2012 à la Cité des Congrès à Nantes, je suis restée bouche béé (sans jeu de mots !).  Je n'avais qu'une idée en tête : intégrer la chorale si elle prévoyait de faire un autre événement pour 2013, ce qui s'est avéré être le cas.


Souvenir du concert et photos de juillet 2012 à la Cité des Congrès...

(compilation de mes petits films-extraits)

Au premier plan les percussions, Karim Ammour (dos tourné), et tour à tour, les autres artistes, Aïcha Lebgâa, Karl W. Davis..... et les choeurs, ce sont les voix urbaines !

 

 

 

 

 

 

 

Karim

  Karim entre en scène

 

 

 

Karim dirige

  et c'est partiiiiiiii !

 

 

 

Choeurs (2)

 

 

 

Karl W. Davis

Karl W. Davis 

 

 

 

Aïcha Lebgâa

Aïcha Lebgâa 

 

 

Passage d'Aïcha

 

 

 

Scène

 

 

 

 

Percus

  Mario Jauregui à droite

 

 

 

à droite Mario et Gustavo

  Mario Jauregui & Gustavo Ovalles

 

 

 

Final (2)

 

 

 

 

Final

  Apothéose !

 

 

Tambours à Nantes 2013

 

Quelque temps plus tard j'ai contacté les organisateurs pour savoir comment rejoindre le groupe. Ils prévoyaient une "saison 2" pour l'été 2013 mais également une série de concerts durant l'hiver dans le cadre de l'événement Nantes Capitale Verte de l'Europe 2013.

Plus d'hésitations, je me suis aussitôt inscrite en entraînant une petite poignée d'amis dans mon sillage.

Les conditions d'adhésion ? Adorer chanter, même en novice, être hyper motivé car c'est un vrai engagement (les répétitions sont très exigeantes), aimer la vie, aimer rire et faire la fête !

Ensuite, tout s'est très vite enchaîné... Nous avons reçu les newsletters nous transmettant les informations nécessaires sur l'organisation, les rencontres, etc.... puis c'était parti pour les répétitions à raison de 3 à 4 heures par jour !  

Intense je vous le dit ! Mais quelle expérience !!!! Avec Karim Ammour (il porte son nom à merveille !) comme chef de file, nous étions boostés, énergisés et irradiés d'ondes positives à chaque rencontres. Nous sortions épuisés des répétitions après nos journées de travail mais totalement euphoriques et l'envie irrésistible de recommencer !

 

 

Pic de groupe 1ere répèt 13.02

Notre toute première répétition en février pour la préparation de l'événement hiver 2013

 

  2e répèt France 3 14.02 (6)

Deuxième répétition en présence d'un journaliste de France 3...

 

 

 

2e répèt France 3 14.02 (7)

 

 

 

2e répèt France 3 14.02

 

 

 

2e répèt France 3 14.02 (5)

Karim

 

 

2e répèt France 3 14.02 (4)

Johanna

 

 

2e répèt France 3 14.02 (3)

 

 

 

Pour nous accompagner, nous avions une jolie palette de chanteurs et musiciens professionnels dont Gustavo Ovalles, notre vénézuélien qui sais si merveilleusement faire parler ses tambours, Aïcha Lebgâa notre envoutante chanteuse et percussionniste de Timimoun (sud Algérie), les percussionnistes des 100 joueurs de batucadas brésiliens de l'école de samba Coraçao do Brasil ainsi que les sambistes de Batala pour une ambiance déchaînée, Karl W. Davis qu'on ne présente plus, et évidemment notre gourou, notre leader,  peut-être un peu fou et maladivement passionné au point qu'on le suivrait -presque- n'importe où, Karim Ammour, chef vocal du troupeau ! Je n'oublie pas la belle chanteuse Johanna Riboud, bras droit de Karim et d'une patience sans limites.  

En parlant de groupes vocaux, nous étions divisés en deux : les voix fondamentales et les polyphonies pour un effet sonore en vague déferlante !    

Voici donc enfin nos 1000 âmes réunies pour entonner des chants toujours forts en émotion, tantôt festifs, tantôt nostalgiques après un programme de répétition bien ficelé étalé sur plusieurs jours aux quatre coins de Nantes.

Ah, petite précision : nous sommes environ 1000 mais jamais plus de 400/450 sur scène. Nous faisons ensuite des roulements pour les concerts se tenant le même jour.

 

 

 

Affiche officielle

 

 

 

Karim journal France Ouest

Karim Ammour (photo : journal France Ouest)

 

 

 

1

Soiré filage, dernière répétition avant le jour J

(les Nefs sont en  plein air d'où nos manteaux, écharpes et bonnets !)

Choristes côté droit...

 

 

 

3

Choristes côté gauche... et demain le public viendra se nicher dans l'espace du milieu.

 

 

 

2

 

 

 

Samedi 16 février, c'était le Grand Jour ! Nous étions attendus sous les Nefs des Machines de l'Ile (juste à côté de l'Eléphant) où une grande soirée en plein air mais trèèès chaude malgré la saison était organisée pour fêter Nantes Capitale Ville Verte de l'Europe 2013.

Nous devions donner quatre représentations  de 20 minutes tout au long de la soirée jusqu'à minuit et par roulement avec les trois autres groupes dont Karl W. Davis que j'adore, artiste américain de blues/r'n'b/jazz/soul/funk/gospel de Géorgie (Louisiane) à la voix chaude et puissante. Chacun avait son temps de concert afin que le public se déplace d'un podium à l'autre pour écouter. Il était en effet impossible que tous les groupes jouent ou que nous chantions en même temps car les nefs générant beaucoup d'échos, cela serait rapidement devenu une horrible cacophonie !  

 Environ 800 personnes vinrent nous écouter pour chacune des quatre représentations... plus de 3.000 personnes au total pour une seule soirée, ça en fait du monde !

Le public rentrait dans notre  "espace" comme dans un entonoir pour se retrouver au milieu d'une sorte d'arène aménagée où nous étions divisés en deux (les deux groupes vocaux dont je parlais plus haut) pour encadrer le public de chaque côté.

Effet sonore garanti !

Les concerts furent magiques, électriques, formidables, inoubliaaaaaaables !

 

 

AA 

 

 

BB

 

 

 

CC

 

 

 

DD

Gustavo au premier plan et derrière lui, Jean-Christophe, le meneur des batucadas

 

 

EE

 

 

 

FF

 

 

 

GG

 

 

 

HH

 

 

 

II

 

 

 

JJ

 

 

 

KK

 

 

 

LL

 

 

 

MM

 

 

 

N

 

 

 

O

Aïe aïe aïe Gustavo !

 

 

P

Annick, Fabienne, Chrystel, Véronique et... moi... !

 

 

 

Q

 

 

 

R

 

 

   

S

Choristes en mauve, public en jaune

 

 

T

 

 

 

U

 

 

 

V

 

 

 

W

 

 

Après notre dernier concert peu avant minuit, nous avons poursuivi cette soirée festive avec les  groupes qui poursuivaient sous la chaleur des braseros puis bouclé le début de la nuit, toujours sous les nefs, en courant le vidé* au son du calypso, comme aux Antilles, derrière le camion complètement déchaîné Kaïso Kamion ; steelband de percussionnistes de steeldrums (un aperçu de calypso ici pour ceux qui ne connaissent pas).

Je me suis retrouvée en quelques secondes propulsée dans l'ambiance de Sainte-Lucie où je vivais quelques années plus tôt. Le steeldrum est originaire de Trinidad et Tobago et se joue dans toutes les îles des Antilles britanniques et occasionnellement françaises.

Souvenir inoubliable et superbe ambiance.... car pour l'avoir vécu aux Antilles, je me suis vraiment amusée  et surprise à voir le monde se laisser aller sans heurts ni agressivités alcoolisées car je craignais un peu de danser dans cette foule compacte. 

Evidemment, à chanter gorge déployée en extérieur toute une soirée en plein hiver puis à finir en dansant, sautant et hurlant, je me suis retrouvée presque aphone le lendemain pour plusieurs jours hi hi !

 

* En période de carnaval aux Antilles : défiler ou parader dans les rues en courant et dansant derrière les chars costumés.

 

C'est ce que vous avez raté au mois de février...

 

 

www.tamboursanantes.fr

 

 

Pour l'événement "été", nous avons repris nos répétitions au mois d'avril. Notre répertoire est entièremenet nouveau et encore très multi-ethnique. Le petit "plus" cette année pour moi (car y'a d'autres "plus" !) c'est la présence de percussionnistes/chanteurs de chants traditionnels et folkloriques cubains, mon coup de coeur depuis des années ! Donc là je suis aux anges.

Nous réservons des moments très intenses au public qui viendra nous écouter !

La suite dans mon prochain billet presque terminé.....

Très belle fin de semaine.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Clioche - dans mozukamba
commenter cet article

commentaires

Ki Moun Ki La ?

  • : Mozukamba
  • Mozukamba
  • : J'ai créé ce blog lorsque je suis tombée en amour pour le Québec puis le Canada tout entier où je vivais de 2006 à 2011. Sur Mozukamba, petit fragment de moi-même, je partage mes découvertes du Canada ou d'ailleurs. J'aime voyager, la photographie, les beautés planétaires, la danse... J'apprends tous les jours du monde par mes années passées au Sénégal, à Sainte-Lucie, en Pologne, au Canada, à Nantes et maintenant Bruxelles. Bonne promenade.
  • Contact

Ou bienvini !

Détente aquatique à visionner plein écran par ici.
(pour un mode plein écran, cliquer sur la croix dans le bord droit en bas de l'écran de lecture de la vidéo)

 

 

Pour voir le coucou,

il faudra attendre l'heure juste ou la demi-heure !

Vié Posts Plin Poussiè

Pétition médicin natirel

 anh-animated-banner

 Fotolia 9310931 XS 2 mains et plante qui germe (fond noir)

 Je me suis rarement impliquée dans des causes. Ici, l'enjeu est de taille mais surtout  U  R  G  E  N  T.

Cliquez ici et s'il vous plaît, signez la pétition. La vidéo est certes, un peu longue, mais prenez le temps de l'écouter jusqu'au bout et S I G N E Z. Je suis moi-même une adepte d'aromathérapie et d'herboristerie et j'ai stoppé l'usage des médicaments de la médecine pharmaceutique. La médecine naturelle, ce ne sont pas de vulgaires légendes qui font sourire et reléguées aux rangs des bonnes vieilles recettes de grand-mère... ça fonctionne V R A I M E N T. Nous essayons tous, d'une manière ou d'une autre, d'échapper à l'hyperindustrialisation et de préserver notre pauvre planète qui va si mal, en mangeant bio, en se soignant avec des produits naturels, en cultivant ses fruits et légumes, en ayant une attitude "verte", bref, chacun à sa façon. Maintenant, toujours pour plus de profits et enrichir les mêmes bénéficiaires, l'UE essaye de nous priver du droit de se soigner naturellement, et c'est grave. Que va-t-il nous rester alors ? L'OPERATION EST TERMINEE. Merci. Clioche.

Dènié liv mwen li

 

Le Parfum

 

Untitled

 

L'ART ~1

   _______________________________________________________________________________________________________

  Dènié films mwen wè

Le Majordome

12 ans d'esclavage affiche-thor-2011-3  Rita et Chico

Pa fè yo sa enco

L'homme a peu de chance de cesser d'être un tortionnaire pour l'homme

tant qu'il continuera d'apprendre sur l'animal son métier de bourreau.

(Marguerite Yourcenar). 

Félicitations gason !

... enfin gradué après tant de péripéties....


484321 4197056764187 1615174087 n

Life = music