Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 15:23

 

belem  Le Belem

 

J'ai fait sa connaissance pour la toute première fois à l'occasion d'un reportage tv sur la Martinique en 1999 alors que j'habitais à Sainte-Lucie. Ce documentaire passionnant retraçait plus particulièrement la terrible catastrophe de la Montagne Pelée en 1902 qui détruisit entièrement la ville et capitale de l'île à l'époque : Saint-Pierre.

 

Durant mon premier séjour nantais il y a une dizaine d'années, le Belem fût de passage pour quelques jours dans le port de Nantes... mais je l'ai râté !

 

Comble du hasard, environ sept ans plus tard, alors que j'habitais au Québec, le Belem fût de passage au Vieux Port de Montréal pour quelques jours... et une fois de plus, je l'ai râté !

 

Cette fois-ci, de retour à Nantes, dès que j'ai entendu l'annonce de sa venue au port, j'ai

foncé !

 

  *    *    *

 

Mais pourquoi ce navire représente-t-il un tel intérêt pour moi ? Très probablement en raison de son histoire en lien avec ma Martinique chérie, mais aussi parce que j'adore les beaux voiliers. 

Ce trois-mâts, qui est un des plus anciens grands voiliers naviguant au monde, débuta ses traversées en juin 1896 à partir de Nantes, la ville qui l'a vu naître.

Si sa biographie complète m'est inconnue, ce qui en revanche reste ancré (sans jeu de mots !) dans ma mémoire est qu'il était voué à une disparition certaine, englouti sous les flots et nuées ardentes de la terrible éruption volcanique de la montagne Pelée à Saint-Pierre de la Martinique en 1902, répertoriée comme une des plus destructrices éruptions volcaniques puisqu'environ 40.000 personnes périrent, soit la totalité de la population. La ville entière disparût. Celle qui était à l'époque la capitale de la Martinique ne se releva jamais de cette tragédie, même après plusieurs années. C'est finalement Fort-de-France qui devint la capitale de "l'île aux fleurs".


1090La majestueuse montagne Pelée et Saint-Pierre en contrebas.

 

Un passionnant voyage dans le temps...

 

martinique-50

 

"Le capitaine Chauvelon était à son bord au havre du Robert (*) quand l'éruption de la montagne Pelée détruisit Saint-Pierre-de-la-Martinique en faisant quarante mille victimes. Deux trois-mâts français, le Tamaya de Nantes, capitaine Mahéo, et le Biscaye, capitaine Trévilly, avaient disparu corps et biens au cours du sinistre, et le Belem, qui n'était qu'à trente kilomètres à vol d'oiseau du terrible volcan, put cependant échapper au désastre. Mais son pont fût couvert de cendres et de cailloux, son gréement et sa mâture en subirent quelques dommages ; la couche épaisse de poussières volcaniques fut transformée quelques heures plus tard par la pluie torrentielle en une boue caustique et consistante difficile à enlever, aussi dure qu'un mortier.

En ce début mai 1902, le Belem arrive en rade de Saint-Pierre mais sa place est prise par le voilier Tamaya (capitaine Mahéo) de l'armement Rozier de Nantes.

Ce petit incident va sauver le Belem...

Chauvelon doit aller mouiller au Robert, de l'autre côté de l'île.

A cette époque, Saint-Pierre était la capitale de la Martinique et la plaque tournante de l'économie de tout l'arc antillais. Surnommée le Petit-Paris, c'était une ville agréable à vivre. L'une de ses fiertés était son théâtre à l'italienne où se multipliaient les représentations et qui était une réplique de celui de Bordeaux. Elle disposait également d'un jardin botanique de renommée mondiale. La montagne Pelée, volcan décrété éteint et sans danger pour la population, était un lieu de tourisme.


volcan-montagne-pelee


Dès le mois de février 1902, diverses manifestations du volcan auraient dû être des signaux d'alarme. Des averses de cendres ont déjà recouvert Saint-Pierre. Les écoles sont fermées depuis le 3 mai. La population attend dans l'inquiétude Certains prennent la fuite. Préoccupées davantage par l'organisation du deuxième tour des élections législatives qui doivent avoir lieu le 11 mai, les autorités s'efforcent de rassurer la population. Le 5 mai, la sucrerie Guérin, à trois kilomètres de la ville, est détruite par une coulée de boue, faisant de nombreuses victimes. Un raz-de-marée s'ensuit sur la rade.

Les règlements portuaires interdisent aux capitaines de lever l'ancre sans autorisation. Le 7 mai, un homme pourtant, le capitaine Ferrata, commandant de l'Orsolina, décide de partir. Son bateau est déjà couvert de cendres. Il connait bien les colères du Vésuve et ce qu'il voit l'alarme. Les douanes refusent de le laisser partir, et le menacent de lourdes sanctions s'il lève l'ancre malgré tout. Il les quitte en leur répliquant : "qui me les appliquera ? Demain, vous serez tous morts ! ". Son bateau sera le seul rescapé de ceux qui se trouvaient en rade.

 

pelee01

 

Le 8 mai, à 8 heures, c'est l'anéantissement total de Saint-Pierre. En quelques secondes une énorme masse ardente se précipite sur la ville, la couvre, l'étouffe, l'embrase puis roule sur la mer. La ville est plongée dans l'obscurité. Rien n'est épargné.

Chauvelon s'apprêtait à débarquer pour aller à cheval à Saint-Pierre déjeuner avec le capitaine Mahéo. Le bruit de l'explosion et le spectacle du panache de fumée ont attiré tout l'équipage sur le pont. Une pluie de cendres arrive sur le Belem.

saint-pierre2 mm

 

Les candidats aux élections législatives, Fernand Clerc et Louis Percin avaient déjà fui la ville dès 6h30. Les habitants périssent étouffés, brûlés, asphyxiés. De cette tragédie, seuls deux survivront : Léon Compère et le plus connu Louis Auguste Sylbaris, dit Cyparis. ".

 

(*) Le Robert est une commune du Nord de la Martinique, non loin de ma commune d'origine, Sainte-Marie.

 

On peut d'ailleurs aujourd'hui visiter les ruines de la prison dans laquelle était enfermé Cyparis. C'est l'épaisseur des murs en pierre qui l'a sauvé. J'ai pu visiter ces ruines à Saint-Pierre il y a quelques années lors de mon dernier voyage au pays...

Le Belem quant à lui, après plusieurs années de restauration, est devenu un navire-école en 1986.

Avec cette histoire en tête, je me sentais toute "bizarre" en me promenant à bord et prenant des photos....

 


P1050685

 

 


P1050712

 

 

 

P1050699

 

 

 

P1050722

 

 


P1050726

 

 


P1050692

 

 

 

P1050689

 

 

 

mosaique bâteau1

 

 

 

P1050696

 

 

 

P1050718

 

 

 

P1050711

 

 

 

XP1050686

 

 

 

P1050714

 

 

 

P1050719

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Clioche - dans mozukamba
commenter cet article

commentaires

linou722 29/12/2012 21:29



Ki Moun Ki La ?

  • : Mozukamba
  • Mozukamba
  • : J'ai créé ce blog lorsque je suis tombée en amour pour le Québec puis le Canada tout entier où je vivais de 2006 à 2011. Sur Mozukamba, petit fragment de moi-même, je partage mes découvertes du Canada ou d'ailleurs. J'aime voyager, la photographie, les beautés planétaires, la danse... J'apprends tous les jours du monde par mes années passées au Sénégal, à Sainte-Lucie, en Pologne, au Canada, à Nantes et maintenant Bruxelles. Bonne promenade.
  • Contact

Ou bienvini !

Détente aquatique à visionner plein écran par ici.
(pour un mode plein écran, cliquer sur la croix dans le bord droit en bas de l'écran de lecture de la vidéo)

 

 

Pour voir le coucou,

il faudra attendre l'heure juste ou la demi-heure !

Vié Posts Plin Poussiè

Pétition médicin natirel

 anh-animated-banner

 Fotolia 9310931 XS 2 mains et plante qui germe (fond noir)

 Je me suis rarement impliquée dans des causes. Ici, l'enjeu est de taille mais surtout  U  R  G  E  N  T.

Cliquez ici et s'il vous plaît, signez la pétition. La vidéo est certes, un peu longue, mais prenez le temps de l'écouter jusqu'au bout et S I G N E Z. Je suis moi-même une adepte d'aromathérapie et d'herboristerie et j'ai stoppé l'usage des médicaments de la médecine pharmaceutique. La médecine naturelle, ce ne sont pas de vulgaires légendes qui font sourire et reléguées aux rangs des bonnes vieilles recettes de grand-mère... ça fonctionne V R A I M E N T. Nous essayons tous, d'une manière ou d'une autre, d'échapper à l'hyperindustrialisation et de préserver notre pauvre planète qui va si mal, en mangeant bio, en se soignant avec des produits naturels, en cultivant ses fruits et légumes, en ayant une attitude "verte", bref, chacun à sa façon. Maintenant, toujours pour plus de profits et enrichir les mêmes bénéficiaires, l'UE essaye de nous priver du droit de se soigner naturellement, et c'est grave. Que va-t-il nous rester alors ? L'OPERATION EST TERMINEE. Merci. Clioche.

Dènié liv mwen li

 

Le Parfum

 

Untitled

 

L'ART ~1

   _______________________________________________________________________________________________________

  Dènié films mwen wè

Le Majordome

12 ans d'esclavage affiche-thor-2011-3  Rita et Chico

Pa fè yo sa enco

L'homme a peu de chance de cesser d'être un tortionnaire pour l'homme

tant qu'il continuera d'apprendre sur l'animal son métier de bourreau.

(Marguerite Yourcenar). 

Félicitations gason !

... enfin gradué après tant de péripéties....


484321 4197056764187 1615174087 n

Life = music