Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 21:09

 

Husky au regard enjôleur...

 

 

Comment vivre au Québec et ne pas faire une course en chiens de traîneau ? Impossible !! 

J'ai vécu l'aventure dans la région des Laurentides. L'hiver prochain, je souhaite aller dans le Nord du Québec où les paysages sont plus grandioses...

Faire du chien de traîneau est assez physique, surtout lorsqu'on guide. D'abord, le traîneau n'est pas un canapé ! Sorte de grosse luge, on a le derrière quasiment à terre et on se prend tous les chocs. Malgré que l'on sois assis, on est tout de même -un peu- actif en penchant son corps du côté opposé aux virages.

Notre "musher" (guide), très gentille, nous a permis de guider les chiens à tour de role, Caroline et moi. Ouf ! Quelle expérience !



Notre musher


A l'arrière du traîneau, on est debout sur un patin (baguette de bois qui termine le traîneau), les pieds posés l'un devant l'autre et les mains accrochées à la barre. C'est partiiiiiii !!

Lorsque le traîneau vire à gauche, on transfère son poids du côté opposé et vice-versa.

Dans une descente trop rapide, on place un pied sur le tapis de freinage (zone 3 sur la photo) en conservant l'autre pied sur le patin... ça vaut mieux !!! juste pour ralentir la course mais sans trop freiner.

 

Dans une côte trop raide, on descend pour pousser le traîneau ou on court à côté des chiens pour les alléger et hop ! On saute rapidement sur le patin quand ça repart dans le plat.

Pour stopper, on actionne fortement une barre métallique avec le pied.

Lors d'une pause j'ai photographié notre traîneau pendant que notre musher vérifiait si tout était correct. J'ai entouré les zones dont je parlais plus haut :
. ZONE 1 : barre métallique du frein de stop,
. ZONE 2 : patin en bois sur lequel on est debout pendant la course,
. ZONE 3 : tapis noir de ralentissement,
. ZONE 4 : barre à laquelle on se tient pendant la course.

Les parties stratégiques d'un traîneau


En plus des sensations ressenties pendant la course, on admire le paysage...
Il faisait ce jour-là un temps magnifique.

Nos chiens étaient de beaux Alaskans Huskies, race née d'un croisement avec les  huskies gros nounours aux yeux bleus, noisettes ou bruns que l'on connaît, mais les Alaskans sont plus élancés et résistants.  De vrais sprinters entraînés pour la course.

 

Husky en pause




ALASKAN HUSKY

L'Alaskan Husky appartient à la population des chiens de traîneaux la plus importante du monde. Avec lui, la notion de race disparaît quelque peu. Ce nom alaskan est réservé aux chiens de type nordique, vivant à l'origine en Alaska et n'entrant pas dans le cadre des races nordiques enregistrées. Ils ont été sélectionnés pour leur vitesse, leur puissance, leur endurance et leur résistance aux conditions climatiques.

 Créé au début du 20e siècle par les mushers alaskans par croisements de huskies sibériens, de chiens indiens locaux, et de quelques autres races de chiens de travail, l'alaskan husky est, depuis, devenu le chien de traîneau le plus performant au monde, alliant endurance, résistance et vitesse. D'un petit gabarit de dix-huit à vingt-cinq kilos, il est de plus un chien moins sensible aux risques de la traumatologie sportive que ses compères des autres races nordiques, même si son look le différencie souvent assez peu aux yeux du public de son ancêtre Husky Sibérien. Cette véritable race, au sens biologique du erme, représente près de quatre-vingt-dix pour cent de la population mondiale de chiens de traîneau de compétition. Les plus grands élevages se trouvant bien-sûr en Alaska et au Canada. Ce chien extraordinaire, pur marathonien des neiges, est celui qui constitue la très grande majorité des attelages participant récemment à "la Grande Odyssée" .

 

En Alaska comme au Canada, les courses de traîneau à chiens avaient lieu bien avant qu'un livre d'origines ne soit ouvert pour des chiens de race. Dans ces pays, les chiens employés ont tous de grandes qualités de travail au traîneau, mais leurs apparences sont différentes. On les appelle Indians dogs ou alaskans huskies. Les champions, qui effectuent de bonnes performances en course, sont aussi utilisés pour l'élevage, mais contrairement aux races pures, il n'y a pas de standard officiel. Les objectifs d'élevage sont les qualités d'obéissance, de tempérament, de vitesse, d'endurance et de contrôle. Bien que certains éleveurs aient développé de véritables "lignées", les apparences des  alaskans restent toutefois très diverses.



*   *   *

   

Les chiens, impatients et trépignants, étaient pressés de se jeter à l'assaut des chemins...

Nous avons eu pas mal de montées sur notre parcours, d'où un rythme de course parfois lent.




Caroline qui guide et Edith qui se repose !




Husky




A l'assaut !




En course




Check-up du traîneau




Opération demi-tour




Edith guidant avec son musher




Tipi et les chiens




Tipi et les chiens




Tipi et les chiens




Caroline, Edith et les toutous




Traversée du lac




Cabane aux motoneiges




La cabane aux raquettes




Hangar des traîneaux




Le propriétaire et organisateur




Edith, le musher et Caroline qui se repose !




Préparation du traîneau avant le départ




En course




En course




Traversée d'un lac




Caroline guidant avec le musher




Caro et le musher




En course




Tipi indien




Check-up




Alaskan




Chien alaskan




En course




En course




Le soleil le couche doucement




Chien alaskan en tête de traîneau







Paysage québécois




Beau paysage québécois




Raquettes traditionnelles




Traversée d'un lac




Notre musher fait l'andouille !




Caroline en musher !




En course




Caroline et un alaskan



Et maintenant voici mon petit film "fait maison" que je vous laisse apprécier... n'oubliez pas d'allumer vos haut-parleurs !










Partager cet article

Repost 0
Published by Clioche - dans mozukamba
commenter cet article

commentaires

Ki Moun Ki La ?

  • : Mozukamba
  • Mozukamba
  • : J'ai créé ce blog lorsque je suis tombée en amour pour le Québec puis le Canada tout entier où je vivais de 2006 à 2011. Sur Mozukamba, petit fragment de moi-même, je partage mes découvertes du Canada ou d'ailleurs. J'aime voyager, la photographie, les beautés planétaires, la danse... J'apprends tous les jours du monde par mes années passées au Sénégal, à Sainte-Lucie, en Pologne, au Canada, à Nantes et maintenant Bruxelles. Bonne promenade.
  • Contact

Ou bienvini !

Détente aquatique à visionner plein écran par ici.
(pour un mode plein écran, cliquer sur la croix dans le bord droit en bas de l'écran de lecture de la vidéo)

 

 

Pour voir le coucou,

il faudra attendre l'heure juste ou la demi-heure !

Vié Posts Plin Poussiè

Pétition médicin natirel

 anh-animated-banner

 Fotolia 9310931 XS 2 mains et plante qui germe (fond noir)

 Je me suis rarement impliquée dans des causes. Ici, l'enjeu est de taille mais surtout  U  R  G  E  N  T.

Cliquez ici et s'il vous plaît, signez la pétition. La vidéo est certes, un peu longue, mais prenez le temps de l'écouter jusqu'au bout et S I G N E Z. Je suis moi-même une adepte d'aromathérapie et d'herboristerie et j'ai stoppé l'usage des médicaments de la médecine pharmaceutique. La médecine naturelle, ce ne sont pas de vulgaires légendes qui font sourire et reléguées aux rangs des bonnes vieilles recettes de grand-mère... ça fonctionne V R A I M E N T. Nous essayons tous, d'une manière ou d'une autre, d'échapper à l'hyperindustrialisation et de préserver notre pauvre planète qui va si mal, en mangeant bio, en se soignant avec des produits naturels, en cultivant ses fruits et légumes, en ayant une attitude "verte", bref, chacun à sa façon. Maintenant, toujours pour plus de profits et enrichir les mêmes bénéficiaires, l'UE essaye de nous priver du droit de se soigner naturellement, et c'est grave. Que va-t-il nous rester alors ? L'OPERATION EST TERMINEE. Merci. Clioche.

Dènié liv mwen li

 

Le Parfum

 

Untitled

 

L'ART ~1

   _______________________________________________________________________________________________________

  Dènié films mwen wè

Le Majordome

12 ans d'esclavage affiche-thor-2011-3  Rita et Chico

Pa fè yo sa enco

L'homme a peu de chance de cesser d'être un tortionnaire pour l'homme

tant qu'il continuera d'apprendre sur l'animal son métier de bourreau.

(Marguerite Yourcenar). 

Félicitations gason !

... enfin gradué après tant de péripéties....


484321 4197056764187 1615174087 n

Life = music